Poppy

« J’ai retrouvé un travail par la CRT, j’ai commencé à 50 % et je dois atteindre un 100 % le 2 juillet. Je suis très contente, je dois apprendre, c’est stimulant et l’ambiance a l’air bonne. Maintenant je ne stresse plus à l’avance, je n’imagine plus tout ce qui pourrait se passer et qui en réalité ne se passe pas. J’ai perdu 12 kilos depuis début février. Je ne sens pas ou plus d’anxiété et récemment un automatisme de fuite est apparu, j’en ai pris conscience en une fraction de seconde et je l’ai contrôlé, me rendant compte qu’il s’agissait d’un réflexe et que je n’avais en réalité plus peur. Je prends le bus, je vais dans les centres commerciaux, je traverse les foules, ce que je n’aurais jamais fait par le passé. Je n’anticipe plus de faux scénarios, je sais quand je suis touchée par les choses et je repère les signes de stress. J’ai aussi l’envie de me former pour la suite et approfondir un domaine du secrétariat. Je ne pensais pas arriver à reprendre un travail aussi vite. J’ai été étonnée des séances en groupe, cela m’a permis de me libérer devant les autres. Être dans un cercle bienveillant, comprendre les autres tout en essayant de ne pas être trop emphatique, de ne pas trop prendre. Savoir que moi je compte, je ne dois pas m’oublier dans la relation, d’un point de vue comptable aussi. C’est difficile après tant d’années de dire « j’ai une place », j’y ai droit, même si je ne sais pas encore exactement laquelle elle est. Le cours en individuel, c’était intense et jamais je n’y suis allée à reculon. Nous avons travaillé le stress et tout ce qui était des phobies et des peurs. Et maintenant la peur n’est plus une question qui m’occupe. »

Retour à la page des témoignages