Je médite tout les jours de façon courte principalement et assez peu de façon longue. En général dans la matinée, le soir j’ai un peu de mal à méditer, je suis trop fatigué. J’arrive toujours à m’éclipser « pour aller boire un café » en fait pour aller méditer. 3 à 4 fois par semaine je fait des activités en pleine conscience, la marche, faire la cuisine, etc. La partie cours collectif m’a apporté beaucoup en terme de technique. Le partage avec les autres m’a permis de mettre le doigt sur ce qui n’allait pas chez moi.
C’est une prise de conscience que quand on fait quelque chose, il faut être là sinon on y arrive pas. Arrêter de faire 12 choses a la fois et cela s’applique sur bon nombre de domaine. Avec les enfants cela se passe beaucoup mieux, mes relations se sont épanouies et apaisés. De mon coté je n’ai plus cette frustration de ne pas fair les 12 choses et les enfants me le rendent bien et je leur consacre plus de temps. Au travail c’est un peu plus compliqué de ne pas faire 12 choses a la fois mais j’y arrive progressivement. Venir aux cours, en terme d’intensité, pour raccrocher le wagon, il faut avoir une discipline après quand on a des habitudes c’est moins important que se soit très intense. Faire d’abord individuel puis collectif et de finir par de l’individuel est une très bonne méthode. Le regard des autres peu paraître difficiles et en fait il est enrichissant et au final le perfectionnement individuel à du sens. Je suis apaisée, c’est clair, beaucoup moins tendu. Je me pose beaucoup moins de question sur des choses qui n’ont aucun intérêt, aucunes importances.

Retour à la page des témoignages